Les mawaqit du Hajj à La Mecque

Les mawaqit du pelerinage

Les mawaqit du Hajj se divisent en deux catégories:temporaire et géographique.

Les mawaqit temporelle désignent par conséquent la période du Hajj pendant laquelle les pèlerins se devront d'entreprendre leur voyage vers La Mecque.

La période du Hajj commence donc dès le début du mois de Chawal et se termine selon les savants soit le dixième jour du mois de Dhou al Hijja soit le jour de l'Aid al adha soit jusqu'à la fin du mois de Dhou al Hijja selon l'avis qui semble être le plus probant.

Allah dit: ( le pèlerinage à lieu dans des mois déterminés) la vache/197.

Cela ne veut pas dire que nous pouvons accomplir le Hajj à n'importe quel moment de ces mois, mais plutot que le pèlerin se devra d'accomplir son pèlerinage dans des jours déterminés sauf les rites du Tawaf el ifadha ( que nous expliquerons plus tard) et le sa'i qu'il pourra accomplir jusqu'à la fin du mois de dhoul al hijja.

Quand à la Omra elle n'a pas de temps déterminée, le pèlerin peut voyager à n'importe quel moment de l'année pour accomplir sa Omra à l'inverse du Hajj.

Il est à noter que la Omra durant le Ramadan équivaut à un Hajj ( à la récompense d'un Hajj). Le Prophète pbsl a accompli quatre Omra durant le mois de Dhoul Qi'da, une de ces Omra ayant étée accompli lorsqu'il parti accomplir le Hajj.

Quel est le jugement concernant le fait de revetir son Ihram avant la période du Hajj?

Les savants ont divergés sur ce sujet, certains ont jugés que cet Ihram était valide bien que ce soit un acte makrouh (détestable- à éviter), il peut donc rester en ihram jusqu'à la période du Hajj puis faire son Hajj.

D'autres savants ont jugés que cela n'était pas valide mais que le pèlerin doit effectuer avec cet ihram une Omra, car le Omra fait parti du Hajj et que le Prophète pbsl a nommé la Omra le petit Hajj dans un hadith moursal connu que les gens ont acceptés.

Après avoir vu les mawaqit relatifs à la période du Hajj nous allons désormais voir les mawaqit relatifs à l'espace, au lieu du Hajj ( c'est à dire les endroits à partir desquels le pèlerins se devra de revetir son ihram lors de son voyage vers La Mecque pour le pèlerinage).

Ces mawaqit sont au nombre de cinq: dhou al houleifa, al jouhfa, yalamlam, qarn al manazil, dhat 'irq.

Dhou al houleifa est appelé de nos jours les puits de Ali, c'est un endroit situé vers Medine, à une dizaine d'étapes de La Mecque, c'est le plus éloignés des mawaqit. C'est le miqat des gens de Medine ou des gens qui vont à La Mecque en passant par Médine.

Al jouhfa: c'est un vieux village sur la route du cham à La Mecque, il y a environ trois étapes entre elle et La Mecque.
Le village a été détruit, donc les pèlerins mettent leurs ihram pour le Hajj (pèlerinage) ou la Omra dans le village de Rabigh.

 

Ialamlam: ce sont des montages ou un lieu sur la route du Yemen, le lieu est apelé aujourdhui as sa'dia, il y a deux étapes entre ce dernier et La Mecque.
Qarn al manazil: c'est une montage sur située sur la route du pays du Najd (ryad), apelé aujourdhui al seil al kabir, situé à deux étapes de La Mecque.

Dhat al 'irq: c'est un lieu situé sur la route de l'Irak, situé lui aussi à deux étapes de La Mecque.



-Les quatres premier mawaqit ont été désignés par le Prophète sala Allah 'alaihi wa salam, quand à dhat al 'irq il a été désigné par le Prophète pbsl dans le hadith raporté de Aicha qu'Allah l'agrée par les auteurs des sounan et il a été authentifié que Omar qu'Allah l'agrée le désigna comme miqat pour les gens d'al Koufa et d'al Bassorah qui viennent faire le Hajj à La Mecque. Des pèlerins vinrent à Omra pour l'informer que le Prophète pbsl avait fixé un qarn comme miqat pour le Hajj qui n'était pas sur leur chemin, Omar leur dit donc( prenez un lieu situé à proximité de ce dernier et situé sur votre route) et il désigna dhat 'irq.
Quoi qu'il en soit, soit ce lieu fut fixé par le Prophète lui meme pbsl soit par Omar qui est un des quatre califes bien guidés qu'il nous a été ordoné de suivre.

 

-Il y a dans le récit de Omar qu'Allah l'agrée un énorme bénéfice pour notre époque, au sujet des pèlerins qui vont arrivent à La Mecque pour le Hajj(pèlerinage) ou la Omra par avion, il devra avoir revetu son ihram au moment de passer au dessus du miqat et non pas attendre l'arrivée à Djeddah comme le fond beaucoup de pèlerins.
 

-Quel est le jugement sur le fait de revetir l'Ihram avant de passer au miqat?

Il est détestable (déconseillé) de revetir avant de passer au miqat car le Prophete pbsl ne l'a jamais fait. Cependant celui qui fait cela lorsqu'il se rend à La Mecque pour le Hajj ou la Omra, alors son ihram sera valide.

 

Il y a une question que le cheikh otheimine a mentionné, à savoir que le Prophète pbsl a mentionné des mawaqit puis a dit: " ils sont pour les gens de ces villes et pour ceux qui passent par ces villes et veulent accomplir le Hajj ou la Omra"rapporté par Boukhari.
Donc celui qui va au Hajj(pèlerinage) alors qu'il vient du Najd mais passe par Médine se devra de revetir son Ihram au dhoul houleyfa et non pas à Qarn al manazil comme il l'aurait fait s'il n'était pas passé par Médine.

 

Le statut de celui qui dépasse le miqat sans avoir mis son Ihram:

Il y a deux cas pour celui qui dépasse le miqat sans avoir mis son Ihram, soit il voulait faire le Hajj ou la Omra et il doit donc revenir au miqat et revetir son ihram. S'il ne fesait pas cela,c il aura alors délaissé une obligation de son adoration et les savants de l'islam jugent par conséquent qu'il devra s'acquitter d'une fidya, il devra égorger une bete à La Mecque et distribuer la viande à des pauvres.

En revanche s'il ne voulait ni accomplir le Hajj ni la Omra, alors il ne lui incombe rien du tout et quelle que soit la durée de son séjour à La Mecque. Cela car si nous jugions que l'ihram était une obligation à chaque passage au miqat alors nous aurions du jugé que le Hajj et la Omra ne sont pas obligatoire qu'une fois dans la vie mais à chaque fois que l'on passe au miqat. Le Prophète pbsl a cependant jugé que le Hajj n'était obligatoire qu'une fois dans la vie, les autres pèlerinage étant surrérogatoire.

La différence entre l'ihram en tant que pilier et en tant que condition du Hajj:
L'ihram en tant qu'obligation indique le fait de revetir l'ihram au miqat alors que l'ihram en tant que pilier indique l'intention d'effectuer les rites du Hajj ou de la Omra.
Par exemple si la personne formule l'intention d'effectuer le Hajj après avoir depasser le miqat alors elle aura delaisser une obligation mais aura accompli le pilier à savoir l'ihram. Mais si la personne met son ihram et formule l'intention au miqat pour le hajj alors elle aura accompli le pilier et l'obligation.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire